Que souhaitez-vous pour l’orientation des vos enfants?

Que souhaitez-vous pour l’orientation des vos enfants?

La « mise en boîte? » ou une voie de pleine satisfaction?

Il y a de quoi se réjouir à l’approche de la nouvelle loi favorisant l’orientation et la réussite des élèves de seconde, première et terminale. De quoi créer une nouvelle dynamique générale et entrepreneuriale, qui pourrait faire évoluer notre culture de façon significative et donner un caractère historique au quinquennat de notre président avec un rayonnement mondial qui pourrait favoriser sa réélection de façon solide…

Sauf si, des précieux conseils que j’ai soumis, seule la forme est retenue et non le fond !

Le projet que j’ai présenté était de permettre à chacun de trouver sa raison d’être.

Puisque l’expérience clinique rapportée montrait que « toute personne qui ne suit pas sa raison d’être, ce pour quoi il est fait, s’auto détruit », que cette auto destruction se présentait sous de multiples symptômes (mal être, mal insertion, dépression, manque démotivation, agressivité, tensions sociales…) il se posait alors deux questions :

1: Que deviendrait une société de personnes ne suivant pas leurs raisons d’être ?

Immanquablement, la somme des individus constituant notre société n’étant pas inspirés par ce qu’ils font de leur vie, on rencontrerait les symptômes que l’on trouve aujourd’hui à l’école, dans les services, l’économie voire la sécurité du territoire…

2: Que deviendrait une société où chacun à trouvé sa voie ?

Évident non? Et étant donné l’État Interne bienfaisant dans lequel se trouve les gens faisant ce qui leur convient, à l’échelle collective cela laisse entrevoir de belles choses.

D’où l’idée de donner accès à sa raison d’être comme un droit !

Et j’invite chacun à lire la déclaration des nouveaux droits de l’Homme de 2012, accessible notamment sur www.theinnnerstate.global, offrant la possibilité à tous de rentrer dans un état interne de pleine satisfaction en découvrant et en construisant sa vie sur ce pour quoi il est fait. Un travail basé sur socle universel et objectif : la physiologie. Un élément concret qui manque parfois aux grands théoriciens et décideurs. Et c’est un projet qui a plu puisque le conseiller que j’avais rencontré m’avais demandé, « si il y a une chose que je puisse faire pour vous aider à le réaliser, ce serait quoi ?», à l’époque, j’avais répondu « instaurer une nouvelle matière à l’école, comme les mathématiques ou le français qui serait dédié à aider les élèves à trouver leur voie ». Et aujourd’hui, cela est dans la Loi.

Mais pour avoir un résultat profond, il est nécessaire d’aller au fond des choses.

Au delà de reprendre une idée, aussi faut-il avoir l’expérience et donc les compétences pour la réaliser. Si l’idée d’orientation est bien reprise, est-ce que le nouveau standard qui propose de sortir des « boites » existantes, de construire une activité professionnelle sur mesure basée sur le talent et donc pleinement satisfaisant pour chacun sera bien proposé ? Qui est compétent pour faire atteindre ce précieux objectif  aux élèves?

Est-ce que l’idée proposée d’Ambassadeurs des nouveaux droits de l’Homme, en tant que nouvelle profession permettant aux étudiants d’appliquer pratiquement leurs droits et trouver leurs voies sera retenue ? Pour l’instant seule l’idée d’ambassadeur des écoles existantes, semble être retenue, et non pas celle d’Ambassadeurs spécialistes de ces nouveaux droits en tant que personnes compétentes permettant de dévoiler la raison d’être de chacun. D’autre part, l’une des chefs d’établissement scolaire avec lesquels je travaille depuis des années me dit que l’heure et demie hebdomadaire d’orientation sera faite par les profs principaux mais que selon elle « un prof n’est pas un spécialiste de l’orientation, ce n’est pas son domaine de compétence ». Alors, le fait de plagier des idées pour faire reluire des carrières est assez insupportable et souvent impuni. Mais il y a aujourd’hui une opportunité historique. J’espère que sera donné à chaque élève, l’accès à ses nouveaux droits, car il en va de l’intérêt de tous !

Nicolas Proupain

Magazine ENTREPRENDRE Juin 2018

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account